La présence d'un voisin bruyant peut faire baisser le prix d'une vente immobilière

Le 22 février 2016, le site Bruit.fr a mis en ligne le nouveau commentaire de jurisprudence de Maître Sanson. Il s'agit de l'analyse d'un arrêt récent par lequel la Cour d'appel de Metz a décidé que, dans une vente immobilière, la dissimulation de troubles anormaux de voisinage peut constituer un dol justifiant une réduction du prix.

Commentaires

Rédigez votre commentaire :

<% errorMessage %>
<% commentsCtrl.successMessage %>
<% commentsCtrl.errorMessage %>

Les réactions des internautes

a réagit le

<% comment.content %>

  • a répondu le

    <% subcomment.content %>

Répondre à ce fil de discussion
<% errorMessage %>
Aucun commentaire n'a été déposé, soyez le premier à commenter !